mercredi 21 décembre 2011

Photographes du 6e Salon : Sylvain Troux

La photographie, pour Sylvain Troux, commence avec l’argentique dans les années 80 puis le début du numérique et la possibilité d’être artisan de sa photo de A à Z. C’était déjà une sacrée révolution.
Ensuite il découvre les possibilités du téléobjectif qui par magie le transporte tout près de là où ça se passe. Deuxième révolution. Après tout s’enchaine, ramener de bonnes photos, participer à des concours et salons…Mais avec un peu de recul, finalement, le mieux de tout ça, c’est caché au fond des bois et  regarder vivre les animaux.
 Vous pouvez visiter le site  de ce photographe :

Sylvain Roux, pour raison de santé, ne sera malheureusement pas présent au 6e Salon de la Photographie Animalière du Val de Saône. Nous lui souhaitons un bon rétablissement.

mardi 20 décembre 2011

Photographes du 6e Salon : Guy Déroussiaux

Pratiquant la photographie en amateur depuis un bon demi- siècle pendant lequel il a accumulé quelques milliers de diapositives et quelques centaines de planches N /B, Guy Déroussiaux a toujours tenté de privilégier  une certaine recherche esthétique (pour ne pas dire artistique) à une démarche simplement documentaire ou de reportage.
Il ne revendique donc pas le titre de «photographe animalier» et, oui, il ose avouer qu'il recadre et retouche ses photos depuis toujours.
Il recadre d’abord à la prise de vue en utilisant des optiques spécialisées : grand angle, macro ou téléobjectif. Il recadre ensuite sous l’agrandissement si nécessaire, le format 24/36 n’étant pas toujours adapté au résultat souhaité.
Guy Déroussiaux retouche d’abord à la prise de vue en utilisant filtres et supports films appropriés à l’effet recherché. Il retouche ensuite sous l’agrandisseur si nécessaire , en éliminant les poussières déposées sur la pellicule, en choisissant le grade de papier utilisé, en employant parfois des filtres et effets spéciaux ( solarisation, virages,…) en masquant et détourant souvent à la main ou à l’aide de pochoirs, en pratiquant des surimpressions, etc. Bref, travailler sa photo en utilisant tout ce qui a fait la raison d’être, le charme et le plaisir du labo amateur.
Toutes les photos présentées à l'exposition sont numériques… La démarche est restée la même ; le résultat est resté identique ; seuls les outils ont changé, rendant le travail parfois plus simple, parfois plus compliqué, mais toujours aussi passionnant.
Site à visiter : http://www.deroussiaux.eu/

lundi 19 décembre 2011

Photographes du 6e Salon : Gilles Bourrioux

Gilles Bourrioux est originaire de Sologne et sa première approche de la nature s’est faite comme porte carnier de son père. Puis plus tard, muni d’un fusil.
Mais le plaisir de cette quête se trouvait toujours terni par la finalité de l’acte de chasse. Gilles Bourrioux a donc fini par remplacer le fusil pour le téléobjectif. Et depuis bientôt 30ans, il ne regrette pas ce choix.
Comme beaucoup, ce photographe a abordé la photo nature, par le biais de la photo de cerfs. Même si la recherche de cette espèce constitue toujours un fil rouge dans ses sorties photo, il a diversifié sa production, en particulier à travers les espèces fréquentant les plaines céréalières.
Avec 9 millions d’hectares, c’est l’un des paysages le plus fréquent en France.
Les photos exposées par Gilles Bourrioux feront découvrir plus particulièrement le lièvre, mais aussi d’autres espèces emblématiques des plaines céréalières du Val d’Oise, son département de résidence.



dimanche 18 décembre 2011

Photographes du 6e Salon : Philippe Bolle


Né en 1948 à Poissy dans les Yvelines, Philippe Bolle a abordé tous les sujets photographiques pour finalement s’arrêter sur la photo nature, où se mêlent la passion et la technique.
Au fil des années, il a essayé de passer de la photographie animalière documentaire à une image plus artistique, plus aboutie.
Par les expositions, Philippe Bolle s'efforce de sensibiliser les visiteurs au respect de la beauté de la nature qui s’offre à leur regard. Une passion ne peut être que contagieuse. L’image photographique est l’outil de communication idéal car elle rentre dans le domaine du rêve et du merveilleux et fait réfléchir.
Pour en savoir sur Philippe Bolle, visitez son site :http://art-nature-passion.com/

samedi 17 décembre 2011

Les photographes du 6e Salon : Samuel Delon

Samuel Delon
A l’adolescence, les insectes furent, pour ce photographe, une de ses premières passions naturalistes. D’autres sujets tels que les oiseaux ont par la suite capté son intérêt. Ce n’est que plus tard que sa passion devint tout autant photographique que naturaliste. Le sujet n’étant plus seulement un objet de collection mais la recherche d’une certaine esthétique qu'il essaie d’améliorer au cours de ses observations.
Actuellement, âgé de 58 ans, Samuel Delon a porté son attention, entre autres, sur les oiseaux de la région de Samburu au Kenya où se trouve la Pintade vulturine (Acryllium vultirinum), représentée par ces photos. Elle arbore un plumage étonnant avec un bleu profond que Samuel Delon a pu photographier pendant les heures chaudes quand les Pintades sont nettement moins actives.
 Une de ces photos a obtenu le prix dans la catégorie graphisme au concours international de photographie animalière de Montier en Der en 2010.


Photos Samuel Delon ©

mercredi 14 décembre 2011

Le photographe et grand reporter Franck Fouquet invité d'honneur du 6e Salon de la photographie animalière du Val de Saône

Franck Fouquet, photographe et grand reporter, sera l'invité d'honneur de notre 6e Salon de la Photographie Animalière du Val de Saône.
Juriste de formation, Franck Fouquet travaille dans un premier temps au sein d'une grande société. Mais il décide de vivre sa passion du voyage et de la photographie.
Sa première destination est l'Afrique d'où il rapporte de très belles photographies. Son chemin croise alors Robert Thuillier, photographe grand spécialiste de l’utilisation du diaporama et auteur de nombreux livres à succès.
Aussitôt, celui-ci lui conseille de présenter son travail auprès de grandes agences Photographiques. Très vite, les premières ventes de ses photos arrivent. Les magazines
demandent au jeune photographe d’écrire le texte d’accompagnement de ses photos.
Quelques mois plus tard, alors que Franck Fouquet repart en brousse en quête de nouvelles images, les éditions Nathan lui proposent de réaliser son premier livre. Ce sera «Haya Safari ! Une journée au Masaï Mara». Ce premier livre connaîtra un très grand succès dans de nombreux pays.

Parallèlement il s'essaie à l'actualité et devient Grand Reporter, membre de l'Association des Journalistes de Défense. Il travaille ainsi pour le Daily Telegraph, l’Express, le Figaro Magazine, Géo, le Nouvel Observateur, le Point, Marianne, National Geographic, Newsweek, Paris Match, Time Magazine, VSD, Washington Post...
Il repart cependant en Afrique, au contact de la vie sauvage qu'il affectionne.

Depuis 2002, il publie plusieurs ouvrages. Son travail a été récompensé par de nombreux prix parmi lesquels les prestigieux Grand Prix de la Fondation Mac-Arthur, Grand Prix Hasselblad et Prix Fujifilm.
Parmi ses nombreuses publications, on peut citer :
2011 : « Des maisons pas comme les autres» - Éditions France Loisirs, en collaboration avec Stéphanie Caumont.
2010 : « Vivre autrement : 30 habitats insolites en France » - Éditions Gründ, en collaboration avec Stéphanie Caumont.
2009 : « La France étrange et secrète » - Éditions Déclics, en collaboration avec Catherine Grive.
2008 : « L’esprit roulotte... » - Éditions Rustica, en collaboration avec Stéphanie Caumont et Camille Moirenc.
« Mystères et légendes de nos campagnes... » - Éditions Sélection du Reader’s Digest, en collaboration avec Claude Arz.
2007 : « La France, Autrefois, aujourd’hui...» - Éditions Sélection du Reader’s Digest, en collaboration avec Jean-Jacques Brisebarre. Publié en France, USA, Canada et Québec.
« Les gueules noires... » - Éditions De Borée, en collaboration avec Frédéric Denhez.
2006 : « A la découverte de la France mystérieuse... » - Éditions Sélection du Reader’s Digest, en collaboration avec Claude Arz. Publié en France, USA, Canada et Québec.
« Nos campagnes d’hier et d’aujourd’hui... » - Éditions De Borée. Préface de Pierre Bonte.
« A la ferme... » - Éditions Milan Jeunesse, en tant de photographe co-auteur.
2005 : « Afrique du Sud, paradis sauvage... » - Éditions Kubik. Préface de Johnny Clegg. Publié mondialement en Français, Anglais, Allemand, Espagnol. Cet ouvrage a bénéficié du soutien officiel du gouvernement sud-africain.
2004 : « Südafrika, die schönsten bilder » - Éditions Geo Allemagne, en tant de photographe co-auteur.
2002 : « Haya Safari ! Une journée au Masaï Mara... » - Éditions Nathan, préface de CharlElie Couture.
Publié en six différentes langues, incluant le chinois.

Pour en savoir sur cette personnalité du monde de la photographie animalière et du Grand Reportage et découvrir ses très belles photos,visitez son site :
Lors du 6e Salon de la photographie animalière du val de Saône (16-17-18 mars 2012), Franck Fouquet nous fera l'honneur d'exposer un bel éventail de photographies d'Afrique, pleines de poésie et d'amour.

6e Salon de la photographie animalirèe du Val de Saône : l'affiche

Voici l'affiche officielle du 6e Salon de la photographie animalière du Val de Saône qui se tiendra les 16 - 17 et 18 mars 2012 à Saint Jean de Losne. Elle est due aux Créations Feuillebois que nous remercions.