dimanche 22 septembre 2013

Programme de la 2e Journée d'études Histoire et Patrimoine du Val de Saône le 29 octobre 13

Voici le programme de notre Journée du 19 octobre à Auxonne, salle des Halles au 1er étage. Entrée libre.
2e journée d’études « Histoire et Patrimoine du Val de Saône »
Samedi 19 octobre 2013 (9h. 45-18h.)   Auxonne, Salle des Halles 1er étage .

9h. 45: accueil des participants

10h.- 10h. 45: Michelle Guéritey (Saint-Jean-de-Losne):
Le cimetière intercommunal de Saint-Usage.
Saint-Jean-de-Losne, Saint-Usage et Echenon, qui forment une même paroisse, ont depuis longtemps un cimetière commun, exemple d'intercommunalité avant l'heure. Il a connu plusieurs emplacements à Saint-Jean-de-Losne avant d'être
transféré sur la commune de Saint-Usage en 1825. Après l'histoire des différentes implantations, on présentera les nombreux monuments anciens encore existants dans le cimetière. Ils constituent un témoignage de l'art funéraire des XIXe et XXe siècles. Un inventaire de 900 tombes réalisé par nos soins, eu égard aux opérations en cours de reprise des sépultures abandonnées, a permis d’attirer l’attention des élus sur ce patrimoine, dont certains éléments devraient être sauvegardés, non seulement pour leur valeur artistique mais aussi, pour certains, par la notoriété de ceux qui y sont enterrés (anciens maires, médecins, militaires...). Le cimetière est un livre d'histoire locale qu’il faut découvrir.

10h.45 - 11h.30 : Martine Spéranza (Auxonne):
Auxonne et la photographie
Il y a toutes sortes d’archives pour faire l’histoire. On dit souvent que les historiens n’aiment pas les images, et pourtant il existe une très ancienne tradition de l'usage de l'image comme source historique. Mais peut-on succomber à la magie
des photographies anciennes et garder la tête froide ? La pratique n’est pas simple : il y a le photographe, souvent méconnu, dont il faudrait connaître le statut et la qualité ; il y a l’objet photographié dont il faut faire l’analyse et il y a le sujet
de la photographie qu’il est nécessaire de remettre dans son contexte. L’image a ses limites, c’est une simple reproduction de la réalité, mais ce n’est pas la réalité.
Toutes ces interrogations sont nécessaires et stimulantes, mais souvent c’est la magie de la photographie qui opère, la lumière, les attitudes, les visages qui évoquent le quotidien et nous reportent en arrière dans le temps.
Présentation de quelques exemples pris dans la collection de photographies anciennes de Martine Spéranza, pour servir à l’histoire locale (1870-1918).

11h. 30 - 12h.15: Sylvie Assez (Montot), présentation sur panneaux.
La généalogie d’une famille du Val de Saône
Autour de l’arbre généalogique des Guéritey (orthographe non limitative...), fruit de plusieurs années de
travail, Sylvie Assez présentera sa méthode, les résultats qu’elle a obtenus, les difficultés
de l’entreprise, ses surprises et découvertes ….

12h 30 : Déjeuner Restaurant proposé : « le Barrage » Avenue de la Gare.
(environ 15€, à régler au restaurant par chaque participant).

14h : Visite de la bibliothèque municipale d’Auxonne:
La bibliothèque d'Auxonne, fondée en 1805 par Xavier Girault a été installée en 1845 dans la grande salle construite par l’architecte Phal-Blando au-dessus du passage de la Renaissance (aujourd’hui passage Xavier-Girault). Martine Spéranza, bibliothécaire, présentera l'histoire de la bibliothèque, et des livres variés du XVe au XIXe siècles.

15h - 15h45 : Dominique Girard (Flammerans)
La ressource en eau dans le Val de Saône
- les ressources en eau dans le Val de Saône (nappes et eau de surface),
- les utilisations actuelles : châteaux d'eau des petites structures et usine de Poncey-les-Athée,
les problèmes et les politiques pour demain.
·  
15h45 - 16h 30 : Michel Jovignot (Soirans)
Un maire du Val de Saône victime de l'arbitraire préfectoral sous la Restauration
Par arrêté préfectoral du 21 mars 1816 le Préfet de la Côte-d'Or suspend de ses fonctions "le sieur Jovignot, maire de la commune des Maillis" (sic). Michel Jovignot a voulu savoir qui était ce "sieur Jovignot", préciser d'abord son prénom (il
y a alors plus de 250 Jovignot aux Maillys), retrouver sa famille, ses ancêtres et savoir s’il avait d’éventuels liens de parenté avec lui. Aussi, et c'est plus intéressant, connaître les motifs invoqués et les raisons profondes d'une sanction aussi grave
que rare…

16h 30 - 17h 15: Pierre-Marie Guéritey (Saint-Jean-de-Losne)
Le Saint-Nicolas 6 décembre 1826
Le bateau votif de la confrérie de Saint-Nicolas installé dans l’église paroissiale depuis 1826 a été récemment restauré. Au-delà de l’intérêt de l’objet (classé Monument historique), c’est l’occasion d’une réflexion sur l’organisation et la vie des
métiers de la rivière au début du XIXe siècle à Saint-Jean-de-Losne.

17h15: discussion, conclusions.
Apéritif
------------
Inscription possible pour tout ou partie de la journée.