lundi 23 janvier 2017

Le Photo Club du Val de Saône exposera au Salon Photo Nature 2017

 Le Photo Club du Val de Saône
L'association "Photo Club du Val de Saône" a pour but l'initiation et le développement de la technique photographique dans ses différentes formes sans but professionnel.
Le Club se propose, pour y parvenir, d'organiser des sorties photos, des rencontres avec d'autres clubs, d'organiser ou participer à des expositions photos. Le Club est présidé par Yvette Lorenzo.
Adresse: Ancienne école - 8 rue du centre - 21130 Ville: Athée.
Tél 03.80.31.69.68 - Portable: 06.82.99.02.73 - Mail : myjs@wanadoo.fr

Les photographes du Club exposent sur des thèmes variés : paysages, faune et flore.
Jardot Chantal
Dhainhaut Jean-Michel
GazinYves
Grandgirard Gilbert
Lorenzo Yvette
Lorenzo Manuel
Moindrot Michel
Nieutin Maryse
Pierrebenoit Eric
Rolland Jean-Pierre
Triat Michel-Pierre
Pour en savoir plus sur le club :

https://www.facebook.comlPhoto-Club-du- Val-de-Saone





"Ondines, au fil de l'eau..." par les photographes de l'APRAN

APRAN (Association Photo Rhône-Alpes Nature)
L'APRAN (Association Photo Rhône-Alpes Nature) est une association loi 1901 qui a vu le jour en 2011 sous l'impulsion de passionnés de photos et de nature répartis sur tout le territoire de la région Rhône-Alpes.
Cette association a pour but de favoriser les rencontres entre photographes amateurs ou novices, désireux :
- d’échanger idées et connaissances dans tous les domaines de la photo nature,
- de contribuer à la sensibilisation du public aux problématiques environnementales par la valorisation d'images. Cette  valorisation pourra se faire par le biais d’organisation de rencontres, d’expositions, de publications, d’éditions … (Tous moyens et supports de communication),
- d'organiser et/ou de participer à des stages à destination des membres actifs et adhérents de l'association ou du public
L'association aura également pour objet la mutualisation de moyens techniques liés à la pratique de la photo nature.
 L'APRAN expose pour la deuxième fois au Salon Photo Nature de Val de Saône. Cette année elle a choisi le thème des "Libellules", avec le titre « Ondines, au fil de l’eau ... », à savoir « Nymphes, naïades, dragons volants ... tout un monde onirique et mythique qui s’offre au regard de ceux qui ont gardé une âme d’enfant. Mais ne vous fiez pas trop à leur aspect fragile, les libellules sont en vérité de redoutables et utiles prédatrices, dont la beauté n’a d’égale que leur efficacité de vol ! Saviez-vous par exemple qu’elles peuvent voler en marche arrière ?
Bravant le soleil écrasant de l’été, les moustiques assoiffés de sang et les tiques voraces, les photographes de l’APRAN ont sélectionné pour vous leurs meilleures images de ces reines des airs ! »

Les photographes exposants, de l'APRAN :
AMARO Jean-Michel
BOISSON Claire
BOUZENOT Jonathan
BOYER Christine
FAYARD Ludovic
GIUSTI Alexandre
SABONNADIERE Patrick
SAUZON Samuel
TSAO Gérard
WOESSNER Estelle

Pour en savoir plus sur l'APRAN :
Site : www.apran.fr








Dans les marais salants de Guérande, avec Jean-Louis Blondeau

Jean Louis Blondeau
C’est à la lumière rougeâtre de la chambre noire que dès l’enfance son père a initié Jean-Louis Blondeau à la photographie. 
Le soir souvent il transformait la salle de bains en laboratoire et sa passion petit à petit a gagné son fils. Elle n’a jamais quitté Jean-Louis Blondeau qui débuta sa carrière professionnelle comme assistant dans des studios de mode et de publicité, puis en free-lance avec divers reportages sur des thèmes humanistes. Après cinq ans d’exercice, les aléas du métier de photographe et les hasards de la vie le conduisent à changer d’orientation, réservant depuis la photographie à ses loisirs.
 Jean-Louis Blondeau est venu à la photo animalière en 2011, la rencontre fortuite d’une aigrette ayant piqué sa curiosité. 
Le photographe ne fait pas la course aux espèces rares, il essaie simplement de saisir des instants privilégiés du spectacle quotidien de la nature, émerveillé par l’observation de toutes ces autres vies que les nôtres, que nous avons le devoir de préserver.

Il participe une première fois, en 2015, au Salon Photo Nature du Val de Saône Nature à Saint Jean de Losne. En 2016, du 1er au 9 octobre, dans le cadre de la Semaine Bleue à l’EHPAD de Saint-Jean-de-Losne, il change de registre et présente de magnifiques portraits de résidents, en noir et blanc : « L’Age du cœur ».
Pour ce 10e Salon Photo nature Jean Louis Blondeau nous propose des photographies sur le thème « Les marais salants de Guérande ».

Pour en savoir plus sur Jean-Louis Blondeau :






On retrouve avec plaisir Monique Boutolleau pour ce 10e Salon Photo Nature

Monique Boutolleau
Toulousaine d'adoption, Monique Boutolleau est née dans les champs du Quercy et le goût de la nature et des paysages rebondis lui est resté.
Ses sujets sont principalement liés à la nature, paysages, macros et animalier, mais elle est un peu touche à tout, et à l'occasion ils peuvent devenir plus citadins ou musicaux.
Mais la macro est toujours restée le fil rouge de sa passion photographique et elle prend toujours un grand plaisir à faire évoluer sa vision du petit monde "d'en bas"...
 Expos en 2014 et 2016 au Festival Nature d'Ariège au Mas d'Azil (09)
En 2014 et 2015 au Festival Phot'Aubrac (48) avec le forum Instinct Photo
En 2015 aux Rencontres photographiques de Chirac (48)
En 2015 et 2016 au Festival "Mai photographique" en région toulousaine
En 2016 au Festival photo-Nature de St Jean de Losne

Son exposition s’intitule : «Les sentinelles des hautes herbes » (Papillons, mantes, libellules et autres habitants des herbes hautes) - Macro-Proxi.
Pour en savoir plus sur Monique Boutolleau :
m.photographies.free.fr






Le monde onirique d'Eric Egea

Eric Egea
Photographe autodidacte, Eric Egea a été passionné de photographie dès l’âge de treize ans, avec son premier appareil photo « instamatic ».
Quelques années plus tard il achetait son premier appareil réflex argentique qui devint très vite son indispensable outil de communication.
Il a beaucoup photographié dans les années 80 - 90 et il passait le plus clair de son temps en chambre noire, à voir se révéler ses photos comme par magie. En 2005, il opte pour son premier appareil réflex numérique où la magie du labo se transporte sur un logiciel de retouche devant son ordinateur.
C’est là que sa passion pour la photographie nature a débuté ; Eric Egea veut capter ces lumières, saisir ces minuscules sujets dans leur univers si fascinant et si étrange à la fois.

Tout ceci l’a conduit, il y a quelques années, à partager ces images en les exposant dans différents festivals et notamment au festival de photos et dessins des Pyrénées, au Mas d’Azil,  Festimages Nature à Laval, Namur en Belgique et bien sûr l’incontournable Festival international de photo nature de Montier-En-Der en Haute-Marne.
Certaines de ses photos ont été publiées dans des magazines tels que « Macrophotographie », le magazine macro d’Images & Nature et « Nat’Images » du magazine bien connu « Chasseurs d’images ».
Sa conception de la photographie, de manière générale, consiste à intégrer ses sujets dans un environnement onirique, de façon à laisser place à l’imagination, au rêve. Suggérer plutôt que montrer, on pourrait résumer son approche de la macrophotographie de cette manière, repoussant souvent les limites de la perception.

Son exposition s’intitule « Couleur Macro » (Photographies de fleurs et de gouttes d’eau).
 Pour en savoir plus sur Eric Egea :





Au cœur des Montagnes Rocheuses d'Amérique, avec Dorota et Bruno Sénéchal

Dorota et Bruno Sénéchal
Photographes animaliers et grands voyageurs, Dorota et Bruno Sénéchal nous invitent au voyage et présentent régulièrement au travers de leurs clichés, la magie et la splendeur, mais aussi la fragilité de notre Planète.
Bruno est Annécien, Dorota est Américaine et Polonaise. Entre les Etats-Unis et la France, 7.000 km les séparaient, et il a suffi d’une passion, la photographie animalière, pour les réunir.
Passionnés de nature, d’observation animalière et de voyages depuis plus de vingt ans, ils avaient un rêve commun, rendre hommage à la nature, à sa beauté et à sa diversité.
Chaque photo est un nouveau tableau à savourer, une nouvelle histoire à découvrir et à vivre, une invitation au dépaysement. Une étincelle d’émerveillement est présente dans chacune de leur prise de vue.
 
Le thème de leur exposition : « Au cœur des Montagnes Rocheuses d’Amérique ». Accompagnés de citations de Grands Chefs Indiens en rapport avec la nature et les animaux, partez en images à la découverte des merveilles naturelles de Yellowstone (Bisons, Coyotes, Wapitis, Antilopes Pronghorns …), au milieu des paysages sauvages de l’Ouest Américain.




dimanche 22 janvier 2017

Laurent Fiol et l'art du contre-jour

Laurent Fiol
Photographe amateur, originaire du sud de la France et résidant en Côte d’Or depuis 2013.
La proxi-macro photographie permet à Laurent Fiol de découvrir étangs, champs et coteaux de cette belle région.
Ses thèmes sont variés et suivent la saison. Les photos en contre-jour sont devenues sa marque de fabrique.

Son exposition « Ombres et couleurs » (proxi-photo en contre-jour) est totalement en contre-jour et sera présentée pour la 2e fois après un vif succès à Montier-en-Der en novembre 2016.
Le sujet (fleurs, champignons, insectes) est présenté en ombre chinoise sur un bokeh coloré.


Pour en savoir plus sur lui :




samedi 21 janvier 2017

Gilles Bourrioux et la faune des régions désertiques

Gilles Bourrioux
 Photographe amateur, du dimanche:...matin...car c'est en général le jour consacré à son hobby depuis plus de trente ans.

Ses sujets favoris ne l’entraînent jamais bien loin de chez lui, faune forestière et des plaines agricole du Val d'Oise, de Picardie.
C'est à l'occasion de ses déplacements professionnels où l'appareil photo est aussi du voyage que Gilles Bourrioux se plaît à ramener des images d'espèces souvent peu médiatisées car loin des safaris photo traditionnels.
Hors circuits guidés, c'est seul qu'il aime à découvrir des paysages et leurs occupants exotiques.
 Pour le Salon, Gilles Bourrioux a laissé cependant son environnement proche pour une région plus lointaine.
 Il nous fait découvrir la région  "Du désert du Néguev au plateau du Golan" c'est-à-dire la faune des régions désertiques d’Israël.
La faune « commune » mammifères oiseaux, peuplant les régions désertiques dans ce qui est une des branches du grand rift africain, s'étendant des rives de la mer rouge au plateau du Golan. Carrefour entre espèces africaines, asiatiques européennes. On y verra notamment des bouquetins de Nubie, vautours percnoptère, daman des rochers, traquet du désert , rufipenne de tristram etc.






jeudi 19 janvier 2017

Pierre Boillaud, l'ami des renards

Pierre Boillaud













Pierre Boillaud est un passionné de photographie animalière.
Il a participé à plusieurs expositions.
Il nous propose une exposition sur le thème du renard.

On peut le retrouver sur sa page Facebook « Pierre Boillaud photographie animalière».





Florence Ballestracci et l'amour des petites bêtes...

Florence Ballestracci
Née en 1967, ingénieur informatique de profession, Florence Ballestracci, qui habite Montpellier, se passionne pour la photo depuis 6 ans environ.
Elle n’aurait pas imaginé qu’en demandant un reflex pour son anniversaire, elle bouleverserait autant le cours de sa vie. Inscrite très vite sur les forums et réseaux sociaux, elle a rencontré des gens formidables qui lui ont beaucoup appris. Ils lui ont aussi ouvert les yeux sur la beauté de la nature et particulièrement sur la féerie des petits univers macrophotographiques.
Qui aurait cru il y a 6 ans qu’elle puisse se lever à 6 heures du matin pour aller photographier : larve d’empuse, ascalaphe, libellule ou papillon ? Et puis quand le sujet est là, essayer d’éclairer ce minuscule petit être de la plus belle des lumières, chercher la touche finale dans la magie du bokeh !
Bref Florence Ballestracci est une passionnée de la photo et de la nature, du bien être que cela procure ! Elle se nourrit d’images : des siennes mais aussi celles des autres !
Elle a participé en 2016 à l’exposition photo de Bourg-en-Bresse.

Elle expose ses photographies sur le thème « Les petites bêtes des garrigues » (uniquement macrophotographie d’insectes).

Pour en savoir plus sur Florence Ballestracci :
https://www.flickr.com/photos/64661452@N07





mardi 17 janvier 2017

Brigitte Raballand et ses épures photographiques

Brigitte Raballand
 L'Auvergne, où vit Brigitte Raballand, est son « terrain de jeu photographique» privilégié. Des vastes paysages aux simples fleurs des prairies, la nature lui offre généreusement de quoi nourrir sa passion, déjà ancienne, pour la photo.
Brigitte aime partager ses visions, les expositions sont sources d'échanges sympathiques et enrichissants.
Depuis 2010 ses expositions individuelles ainsi que ses participations à différents festivals et salons photos (une vingtaine en tout) lui ont permis de rayonner en France, et même en Suisse, de rencontrer un public souvent curieux, et de découvrir d'autres regards photographiques, d'autres passionnés. Ces moments de convivialité sont un plaisir, qu’elle compte bien renouveler le plus souvent possible.

Titre et thème des photos exposées :  "Fragments d'hiver" (Le blanc, la neige, les arbres,...)
Quand le brouillard et la neige habillent de blanc la nature, il ne reste que les traits fins des arbres, des clôtures. Au travers des épures photographiques, qui pourraient passer pour des dessins, invitation à une errance dans le blanc.



 Pour en savoir plus sur Brigitte Raballand :






lundi 16 janvier 2017

L'affiche du 10e Salon

Affiche du 10e Salon Photo Nature du Val de Saône / Saint-Jean-de-Losne.
conçue par notre ami Claude Feuillebois.






vendredi 13 janvier 2017

Patrick Decoursier et l'oeil, au Salon Photo Nature

Patrick Decoursier
Photographe amateur, ancien instituteur.
Animalier, paysages, personnes, tout est à photographier, pourvu que le sujet soit poétique, remarquable et avec une belle lumière. Des histoires poétiques accompagnent toujours les photos.
Celles-ci sont issues de rencontres en chemins, à pieds, souvent par hasard, avec un bilan carbone faible et un grand intérêt et respect pour les sujets.
Inscrit à l’agence photo « Naturimages ».
Expositions : 2015-2016 : « Sa majesté le flamant rose de Camargue », festival Natur’émotion Scy-chazelles (57), Lachaussée (55), Seichamps (54), festival de Camargue (13).
2016 : « Histoires d’ œil » : Conflans en Jarnisy  (54).
Lauréat 2016 : concours du festival île de Ré(17), Metz(57).


Philippe Decoursier expose sur le thème : « Traces De. Pat. en chemins – histoires d’œil ».
Traces De. Pat. en chemins – histoires d’œil.
Des  photos (en noir et blanc ou couleurs) et leurs histoires poétique.
Histoires d’œil : celui du photographe, caché mais le leur omniprésent et fascinant où tout est là, tout est dit…D’ailleurs, la force de l’émotion qu’un animal en captivité m’a transmise par son œil, a été le déclencheur de ce désir de sélectionner une série de clichés (d’un lion captif aux renards, aux grues, aux écureuils, au héron, aux chevreuils, au chat forestier, au chamois, aux lièvres et lapin, tous bien sauvages eux) à exposer sur ce thème.

Pour en savoir plus sur le photographe :

jeudi 12 janvier 2017

Sébastien Podogorska et la passion des cerfs, au 10e Salon Photo Nature

Sébastien Podogorska
Les rencontres modifient les destins ! Lors d'un stage à l'ONF alors qu'il n'était qu'au collège, Sébastien Podogorska a rencontré un garde forestier qui lui a fait découvrir les cerfs et les biches en forêt d'Othe dans l'Yonne.
Coup de foudre pour cet animal !
Quelques années plus tard, il s'achète un appareil photo et la passion est là.
De l'argentique au numérique, Sébastien Podogorska s'intéresse aujourd'hui aux autres mammifères qui peuplent nos forêts, mais également aux oiseaux et aux reptiles.
Avec une certaine approche, vivre d'abord pleinement l'instant présent, réaliser de belles images étant une opportunité, non pas une fin… Une passion qu'il désire partager aujourd'hui pour de multiples raisons : faire découvrir, faire connaître et finalement faire rêver... Des bases indispensables pour protéger et respecter tous ces animaux, nos concitoyens de ce monde pour une cohabitation harmonieuse...
Son exposition a pour titre : « Cors et âme avec les cerfs »
 « Mi-bête, mi-forêt » écrivait Ronsard à propos du cerf… Cet animal a toujours exercé un pouvoir de fascination sur les hommes… La chute et la repousse des bois, symboles de la mort et de la renaissance… Presque invisible et discret une grande partie de l’année, ce « seigneur » ou ce « roi » se montre et sort de son silence pour la saison des amours…
Mais le cerf, ce n’est pas seulement le brame, c’est aussi la recherche des mues, avec l’espoir de trouver les bois de ce beau « 14 cors » que l’on connaît, que l’on a eu la chance d’observer quelques mois plus tôt… C’est aussi la saison des « velours », où l’on « redécouvre » des individus avec leurs nouvelles ramures…
Puissent ces quelques images donner envie d’aller en forêt à la rencontre des cerfs, afin de vivre cette magie aux portes de chez nous…"




mardi 10 janvier 2017

Martine Propice et son monde poétique, au Salon Photo Nature de Saint-Jean-de-Losne

Martine Propice est née en Loire-Atlantique.
Elle habite en Corrèze. Son intérêt pour la photographie nature remonte à 2006.
Elle a participé à plusieurs Salons Photo : Montier en Der, Lubersac, Tulles, Saint Pierre du Peray.
C’est la troisième fois qu’elle expose à Saint-Jean-de-Losne.

En 2016 elle a obtenue le 1er prix photo Nature Papier + prix du meilleur auteur Nature de la Fédération Photographique de France.

Plusieurs de ses photos ont été publiées dans Image & Nature et France Photographie en 2010, et Déclic Photo en 2012.



Son exposition présentera des rencontres simples et sensibles du petit monde fragile de Dame Nature, proches de nous et souvent invisibles pour les regards pressés (notamment libellules, papillons, champignons, fleurs,…)
Pour en savoir sur elle :

Martine Propice (au centre), primée lors du Salon Photo Nature 2014 à Saint-Jean-de-Losne (archives).