vendredi 19 janvier 2018

Thierry Mazue et "Les Seigneurs des Abbruzes"...

Thierry Mazue est né en 1965 à Dijon. Dès son plus jeune âge, il est un doux rêveur et n’a qu’une chose en tête, prendre l’air, s’évader !
Rêves de verdure, de bruits de ruisseaux, de chants d’oiseaux, de rosée matinale.
L’observation de la faune, de la flore fait partie de son quotidien et c’est tout naturellement qu’il souhaite immortaliser ces instants magiques en images. Ses premiers pas en argentique laissent place dans les années 2000 au numérique.
Il s’installe dans un petit village des Hautes Côtes perdu au milieu de la forêt.
Septembre approche et les premiers raires des Seigneurs des Forêts l’envoûtent, le transcendent. Une passion est née, la faune sauvage de nos régions et va d’ailleurs devenir son rêve matin.
Aujourd’hui, cette passion, Thierry Mazuue souhaite vous la faire partager à travers son album d’images.
Thierry Mazue travaille avec du matériel Canon 5D MKIII et 7 MDKII

Lors du Salon 2018, il présente une exposition commune « Sur la piste des Seigneurs, ses Tourbières d’Alba aux pays des Loups » avec Benjamin Judas, consacrée au Parc National des Abbruzes (Italie).
Trois copains, passionnés de Nature et de photographies, décident en septembre 2016, d’aller à la quête du plus majestueux mammifère de nos forêts : le Cerf, durant sa période des amours.  Le cap est fixé au Pays des Cerfs, des Ours et des Loups. Thierry Mazue vous présente un extrait des centaines d’images qu’il a pu réaliser dans le Parc National des Abbruzes, au cœur de l’Italie, dans la province de l’Aquila. Site protégé où la culture du sauvage est en harmonie avec l’homme.
Au quotidien, c’est le départ bien avant l’aube, des ascensions de plusieurs heures avec le matériel de prises de vues, d’observations, des heures en affûts durant la journée et un retour après le coucher du soleil, à la frontale.
La quasi-totalité des images sont faites en altitude vers 2000m où seul règnent la nature, les Seigneurs, les chamois, les rapaces et … les Loups. Tout au long du séjour, Les Seigneurs des Abruzzes lui ont offert de superbes cadeaux en dévoilant leurs parades amoureuses, parfois cruelles et sans pitié, mais dans un but ultime : perpétuer l’espèce.

Toutes ses images sont faites en milieu naturel dans un soucis d’authenticité, pour faire vivre au visiteur  - et lui faire ressentir - l’émotion que le photographe a pu capter à leurs côtés, un merveilleux voyage sur cette terre d’accueil, sauvage et mystérieuse, qui a su le récompenser entre soleil, nuages, averses et brouillard.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire